L’État doit donner des moyens pour traiter la lutte contre les violences intra familiales et sexuelles de façon multidisciplinaire

Les violences intra familiales et sexuelles sont des flĂ©aux qui appellent des rĂ©ponses multiples et immĂ©diates. À l’hĂŽpital Jean Verdier de #Bondy, l’unitĂ© mĂ©dico-judiciaire s’attelle Ă  cette tĂąche difficile dans une approche pluridisciplinaire qui mĂȘle santĂ©, social et judiciaire.

J’ai pu dĂ©couvrir hier matin cette unitĂ© au fonctionnement unique dans le dĂ©partement de la Seine-Saint-Denis. Une quarantaine de professionnels assurent la prise en charge des victimes offrant des soins et un soutien psychologique. Tous les jeudis depuis 6 mois, une permanence est assurĂ©e en lien avec la police nationale afin de faciliter le dĂ©pĂŽt de plainte. Enfin, depuis lundi, une permanence juridique est assurĂ©e en dĂ©but de semaine grĂące Ă  un partenariat avec le barreau du dĂ©partement.

MalgrĂ© une dĂ©marche volontariste, le service reste confrontĂ© aux mĂȘmes difficultĂ©s de l’hĂŽpital public en France : travail en sous effectif et moyens octroyĂ©s en fonction d’un barĂšme de passages. Le secteur privĂ© ne se gĂȘne pas de ces considĂ©rations : il bĂ©nĂ©ficie de la tarification Ă  l’acte et rĂ©cupĂšre donc les opĂ©rations les plus rentables. Les services mĂ©dicaux au nord du dĂ©partement sont ainsi traitĂ©s par un groupement d’intĂ©rĂȘt public Ă  Argenteuil.

La France insoumise s’oppose Ă  ces inĂ©galitĂ©s de traitement et propose depuis des mois des solutions pour sauver l’hĂŽpital public. Par ailleurs, la lutte contre les violences intra familiales et sexuelles appelle des moyens consĂ©quents que l’État refuse d’octroyer malgrĂ© les prises de position publiques. L’approche pluridisciplinaire Ă  #Bondy est une rĂ©ussite. Elle doit ĂȘtre Ă©tendue dans le dĂ©partement comme en France.

Merci au directeur et aux Ă©quipes impliquĂ©es dans le fonctionnement de l’unitĂ© pour leur accueil et disponibilitĂ©.

Pour plus d’information : SITE