J’ai participé ce soir, avec Mehmet Ozgüner, au forum de l’eau organisé à Bondy.

La France insoumise a toujours porté la question d’une gestion démocratique de l’eau, pour la libérer des logiques marchandes. En France, 90 300 personnes n’ont pas accès à une eau potable gérée en toute sécurité et plus de 882 800 personnes n’ont qu’un accès limité à des installations sanitaires.

La gestion publique est en moyenne 25 % moins chère que la gestion privée. C’est pourquoi partout nous demandons des régies publiques de l’eau.

À Est Ensemble, ce projet est en cours. Avec le groupe insoumis, nous avons soutenu la mise en place d’une tarification sociale universelle et progressive, qui tienne compte de la crise inflationniste. C’est primordial pour les familles mono parentales et les personnes seules. Nous sommes également attentifs à ce que les usagers soient associés dans la gouvernance de la régie. Affaire à suivre