Alors que #Gaza est Ă  nouveau bombardĂ©e par l’armĂ©e israĂ©lienne, et que le nombre de Palestiniens tuĂ©s en Cisjordanie monte en flĂšche, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Paris pour rĂ©clamer un cessez-le-feu ainsi que la libĂ©ration de tous les otages. Ce conflit appelle une rĂ©ponse politique et des discussions sur la solution Ă  2 États. Il s’agit de la seule issue qui permettrait d’obtenir une paix durable dans la rĂ©gion. Cela passe aussi par la fin du blocus de Gaza.

La trĂȘve de ces derniers jours Ă©tait bienvenue avec la libĂ©ration de dizaines d’otages et l’entrĂ©e d’aide humanitaire supplĂ©mentaire. Elle aurait toutefois dĂ» dĂ©boucher sur un cessez-le-feu alors que 2 millions de Gazaouis sont dĂ©sormais dĂ©placĂ©s et sans accĂšs Ă  des biens de premiĂšre nĂ©cessitĂ©. Les derniers bombardements font d’ailleurs courir un risque gĂ©nocidaire pour la population civile.

Notre mobilisation est donc importante alors que sur la scĂšne internationale, Emmanuel Macron multiplie les Ă©checs. Les atermoiements de la France sur la qualification de l’offensive israĂ©lienne ont ainsi entraĂźnĂ© une perte de crĂ©dibilitĂ© de notre diplomatie. Cette diplomatie française renoue enfin avec notre position historique. Ces efforts doivent se poursuivre.