Seuls 5 camions sur 35 ont pu sortir à temps. Les salariés du déchet sont en grève reconductible, courage et soutien à eux, en 1ère ligne. 

La police a dégagé le blocage une demie heure avant la fin prévue par les manifestants, avec une charge inutile. 

Je me suis ensuite rendue au commissariat d’Aubervilliers pour exercer mon droit de visite, car 7 personnes ont été interpellées arbitrairement… Pour avoir voulu rester en place une demie-heure de plus. C’est disproportionné. 

Précisons que le commissaire sur place m’a prise de haut, refusant notamment de me dire où allaient être emmenés les manifestants interpelés. Ridicule. Inutile de préciser qu’en pareilles circonstances, que j’ai déjà connues, ce n’est pas pareil avec un député homme. 

J’ai fini par crier « le patron du commissaire nous a donné les info ! ». 

Les personnes arrêtées se portaient bien au moment où je les ai vues, et ont pu prendre contact avec des avocats.