Ce matin, un policier de la BAC Saint-Denis a été grièvement blessé dans l’exercice de ses fonctions. Face à ce drame, je tiens à exprimer mon émotion ainsi que mon indignation. Le pronostic vital de cet officier de police est en effet engagé à la suite d’une fusillade intervenue à l’Ile-Saint-Denis.
A l’instar du ministre de l’Intérieur qui s’est rendu sur place cet après-midi, j’apporte mon soutien à la famille, aux proches et aux collègues du policier blessé.