Sélectionner une page

Notre département doit être celui de la solidarité et du développement. Sa transformation ne doit pas laisser nos concitoyens les plus fragiles au bord de la route. C’est le fil rouge de mon mandat en tant que Vice-Présidente de notre département en charge de la politique de l’Habitat. Le projet Logement d’abord porté par le Département s’inscrit quant à lui dans une démarche plus globale et ambitieuse qui vise à faire fortement diminuer le nombre de personnes sans abri sur notre département en associant les acteurs au cœur du dispositif de l’hébergement et de l’insertion.

« En Seine-Saint-Denis, la problématique du mal-logement est, pour nous, une véritable priorité quand nous savons qu’1 ménage sur 4 expulsé de son logement en Île-de-France habite le département. Nous envisageons le Logement comme véritable base de l’insertion sociale et professionnelle pour chaque individu. Il semblait donc évident que le département s’investisse dans le dispositif « logement d’abord ». C’est avec détermination et une conviction profonde que nous travaillons au quotidien, avec les différents acteurs du logement, pour améliorer la prise en charge des Séquano-Dionysiens les plus fragiles. La Seine-Saint-Denis doit être porteuse d’innovations en la matière afin de répondre comme il se doit aux nouveaux défis économiques et sociaux. »