Chaque handicap est différent, et nécessite une réponse individuelle. Aujourd’hui en commission permanente du Conseil départemental, nous avons acté la convention avec l’UDAF 93 (Union départemental des familles) pour l’habitat inclusif favorisant l’intégration des personnes en situation de handicap psychique.

Le Département s’engage donc dans l’expérimentation de la réponse accompagnée pour tous. En mobilisant tous les partenaires et en innovant, le Département souhaite apporter une réponse adaptée aux besoins de chaque personne, en partant de son projet de vie.

Ces  démarches qui portent notamment sur le handicap mental ou psychique et sur des solutions nouvelles de répit pour les aidants familiaux participe pleinement de nos missions de solidarité.

 

L’habitat inclusif, un élément clé du  plan départemental Défi Handicap (2017-2021)

Dans le cadre du Plan Défi Handicap (2017-2021), le Département s’est engagé dans des politiques de développement du logement autonome accompagné afin de permettre l’accès et le maintien à domicile des personnes en situation de handicap.

Ce plan prévoit sur cette période, la création de 1000 places dans les structures d’accueil classique et le développement de solutions nouvelles permettant de diversifier les réponses aux besoins au travers de l’habitat inclusif. Cette orientation s’inscrit en cohérence avec la démarche de « réponse accompagnée pour tous » préfigurée en Seine-Saint-Denis depuis le 1 er janvier 2017.

 

Un partenariat avec l’UDAF 93

Un partenariat initié depuis plusieurs années entre l’UDAF (Union départementale des associations familiales), des établissements Publics de Santé, et des bailleurs sociaux de la Seine-Saint-Denis a permis l’émergence d’un projet innovant sur l’accompagnement social de personnes atteintes de troubles psychiques en appartement partagé.

Il s’agit de proposer un logement autonome en colocation dans le parc social à des personnes en situation de handicap psychique pour favoriser leur autonomie. Cette dernière se déploie sur les volets suivants : entretien du logement, atelier budgétaire, valorisation des actions de santé.

 

Ce projet structurant allie deux grandes politiques départementales de solidarité : habitat inclusif et accompagnement social

Les usagers accompagnés par le service collocation bénéficient en fonction de leurs besoins médicaux d’un accès aux soins par les équipes soignantes des établissements publics de santé de la Seine-Saint-Denis. Elles bénéficient en parallèle d’un accompagnement social lié au logement par l’UDAF 93.

Les objectifs de ce double accompagnement sont les suivants :

– Proposer une alternative à un mode d’hébergement non adapté (départs en Belgique/hôtel meublé …),

– Favoriser l’accès des résidents dans un logement semi-collectif pour faciliter le retour à l’autonomie.

– Permettre une meilleure intégration des personnes en situation de handicap psychique dans la Cité

– Sécuriser les bailleurs sociaux sur les obligations des résidents.

Ce projet s’inscrit à la fois dans les objectifs du Plan Défi Handicap et des orientations départementales en matière de logement et d’hébergement à travers le PDALHPD (Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées). Il permet de proposer des solutions à des publics en difficulté dans l’accès et le maintien dans le logement.

Pour l’année 2017 il est proposé une convention permettant la prise en charge de 22 à 25 personnes en situation de handicap psychique sur des petites unités de 3 personnes maximum (logement de type F4/F5).

Depuis l’annonce de ce dispositif, de nombreux acteurs de santé et du logement ont fait part de leur volonté de participer à ces actions, qui devraient se déployer plus amplement dans les années à venir.