Habitat, quand la parole n’est pas liée aux actes

Dans notre combat contre le logement indigne et face à l’extrême tension du marché,  la transformation de notre département ne doit pas laisser nos concitoyens les plus fragiles au bord de la route. C’est le fil rouge de mon mandat. Des dispositifs novateurs ont été créés tel que « Logement d’abord », une démarche ambitieuse qui vise à fortement diminuer le nombre sans-abri en Seine-Saint-Denis. Cependant, nous sommes encore loin d’atteindre nos objectifs. Notre groupe a interpellé l’Etat et le Département sur les moyens alloués à la politique de la Habitat encore loin de nos ambitions. Pour preuve, le gouvernement Macron prévoit une nouvelle baisse des APL ainsi qu’une suppression d’aides à la rénovation énergétique. Le constat d’une politique du logement balbutiante.