Education, soutien pour l’emploi, sécurité, jeunesse : les besoins dans notre ville sont immenses. Les Villetaneusiens ont choisi les 23 et 30 mars dernier de réélire la maire sortante. Pour autant, le combat pour améliorer la vie quotidienne à Villetaneuse continue. Je serai aux côtés de notre élu au Conseil municipal Karim Bouamar, pour être force de propositions. Je serai surtout une élue régionale vigilante vis-à-vis de la politique municipale.

Mon engagement pour Villetaneuse, c’est être un appui pour  celles et ceux qui aspirent à une vie meilleure. C’est répondre aux attentes de celles et ceux qui par déception ou résignation sont prêts à basculer vers les extrêmes. Le résultat de l’élection européenne du 25 mai dernier, pour laquelle le Front de gauche et le Parti socialiste sont arrivés en tête dans notre ville (à l’inverse du contexte national), nous appelle à porter davantage le progrès social : lutter contre les inégalités et les discriminations pour permettre la réussite de tous.

Il n’y a pas d’issue à la crise dans le repli sur soi,  ni en France, ni en Europe, ni à l’échelle d’un territoire ou d’une ville. Il n’y a pas d’issue dans le rejet de l’autre.

Je suis à votre écoute et à votre disposition pour être une élue de combat.