A la suite de la création de la COP 93 qui souhaite fédérer les initiatives en faveur de la transition écologique sur le territoire, le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis poursuit son action ambitieuse avec la création du cheque habitat écologique et citoyen (CHEC).

Sous la forme d’une subvention dont la procédure de demande sera simple et lisible, le CHEC permettra de financer des travaux dans les copropriétés en lien avec la transition énergétique comme la végétalisation d’espaces collectifs, l’installation de garages à vélo sécurisé ou encore l’aménagement de jardins partagés. Cet outil innovant s’adresse à un public large : syndicats de copropriétaires ou gestionnaires de copropriétés, aux propriétaires à l’initiative du projet partagé, aux sociétés d’habitat participatif, aux mono- propriétés à bailleur unique, à l’habitat collectif à gestion privée, aux associations foncières ou syndicales libres et aux unions de syndicats de copropriétaires.

Son objectif est de faciliter l’émergence de nouvelles pratiques citoyennes dans l’habitat existant en contribuant à la transition énergétique.

Plus largement, le CHEC s’inscrit dans le cadre de l’action continue du Conseil départemental en faveur de la transition écologique en Seine-Saint-Denis. Si notre département est le plus pauvre de France, il est également celui le plus touché par la précarité énergétique : trois quarts des logements sur notre département sont considérées comme des passoires énergétiques. En cela, la question écologique et la question sociale sont intimement liées et la politique de transformation que nous menons sur ces sujets vise à améliorer le cadre de vie de nos concitoyens, en premier lieu dans les quartiers populaires.

Cet effort continu s’inscrit par ailleurs dans les dynamiques existantes et c’est toute la philosophie du CHEC qui n’a pas vocation à être une aide sociale ou une nouvelle prestation. Il cherche plutôt à s’appuyer sur les actions de nos concitoyens pour les soutenir, les développer et les mettre en valeur. Le CHEC permettra ainsi de contribuer à la fois à la transition énergétique et au vivre-ensemble en permettant de consolider les liens entre les habitants voire de générer des solidarités nouvelles en Seine-Saint-Denis.